Bar du camp de chasse au Sénégal

Bar du camp de chasse

Le bar est l'endroit des consommations payantes non comprises dans le forfait. Deux charmantes sénégalaises sont dérrière le comptoir pour vous proposer des boissons. C'est l'endroit de rendez vous pour partir à la chasse ou lorsque vous rentrez de chasse retouver votre famille.

bar du camp de chasse au Sénégal

C'est un endroit stratégique financièrement. Le bar est un complément de revenu au camp de chasse.

Au bord de la piscine, voici ci-dessous le bar du camp de chasse au Sénégal.

Nous avons consommé des sodas (et en particulier du schweppes contenant de la quinine) que de l'alcool à toute heure. A l'apéritif le soir, un whyski ou une coupette de champagne et c'était fini. Je ne pense pas que le camp est gagné beaucoup d'argent avec notre groupe sur les boissons.

Le dernier jour du séjour, un groupe de quatre chasseurs étaient présents. Nous avons vu alors une consommation un peu excessive d'alcool. J'avais un peu honte de cette attitude, mais bon à chacun ses priorités.

Il est connu que dans les camps de chasse, au bar, il y a des "hôtesses" sensées réconforter les chasseurs en mal de pays. Dans le camp de chasse à tambacounda, le responsable ne voulait pas de cette pratique. Renseignez-vous avant de partir car une famille se retrouvant au milieu de femmes très avenantes n'est pas opportun.

Près du bar, dans un plateau "flag" (la bière locale) les serveuses mettaient de l'eau pour les passereaux.

Petits oiseaux s'abreuvant au camp de chasse

Le bar du campement de chasse permettait de discuter de la journée de chasse entre les pisteurs et les chasseurs. On me voit en train de présenter des photos sur mon petit pc des différentes journées de chasse, ainsi que des photos de france et de mes conditions de vie de petit français. Ce sont des moments chaleureux et conviviaux.

Les pisteurs et le chasseur échangeant un moment au bar du campement de chasse

La photo est plus rapprochée ci-dessous. On s'aperçoit que le "trophée" de cette journée était le petit phacochère. Des tiques encores vivantes courraient dans le plat. On est en Afrique et on fait pas attention.

Convivialité de la chasse au Sénégal
Mise à jour :07/09/2011