Chasse du Francolin au Sénégal : inoubliable

La chasse du francolin au Sénégal

Selon l'heure de la journée, on chasse le francolin dans deux biotopes différents : les pailles et la brousse.

Chasser le francolin dans les pailles

Au Sénégal on appelle "paille" des hautes herbes qui sont sèches de janvier à avril, avant la saison des pluies. Ces pailles sont de différentes hauteurs et parfois dépassent la hauteur d'un homme. Cette chasse s'effectue dès les premières heures de la journée dans des terrains autour des villages. Les francolins, le matin, se rapprochent des villages pour se nourrir dans les terres cultivées, puis vont se réfugier dans les pailles, un espace tampon entre la culture et la brousse.

Le francolin adopte alors deux attitudes dans les pailles.

  • Soit ils décollent à 20 ou 30 m en entendant le bruit des chasseurs et des pisteurs. Dans ce cas-là, il est très difficile de les tirer en raison de la visibilité et de leur vitesse de vol. Malgré que wikipédia annonce que le francolin est un oiseau ne sachant pas voler, je peux vous affirmer que cette perdrix est parfois une petite bombe comme la bécasse.
  • Soit le francolin se tapit dans les pailles. Il décollera à vos pieds mais généralement ce sont les pisteurs armés d'une branche qui le débusqueront en tapant dans les touffes. Prenez votre temps pour ajuster votre tir. Parfois même, après votre passage, il décollera derrière vous. Son envol est bruyant avec le claquement de ses ailes. Lorsqu'une compagnie démarre à vos pieds et après un tir, rechargez immédiatement votre fusil sans bouger. Tous les francolins ne sont pas partis et quelques-uns restent tapis. Avancez doucement pour de nouveau les faire décoller.
  • Cette chasse s'effectue toujours en ligne bien ordonnée pour éviter tout accident. Suivez à la lettre les conseils des pisteurs et faites leur confiance tout le temps.

    Après un envol, le francolin se repose plus loin entre 80 et 100 m. Il s'enfuit alors en se faufilant dans les herbes. Il est alors difficile de les retrouver, car ils parcourent de longues distances à pattes.

    Si vous souhaitez voir plus de photos et de commentaires sur cette chasse au petit gibier cliquez sur la chasse aux francolins au Sénégal dans les pailles.

    Chasser le francolin en brousse

    Vers la fin de la mâtinée, le francolin recherche l'ombre. Il se réfugie en brousse constituée de broussailles, de ravines, de pailles courtes et d'arbres de moyenne dimensions. Dans ce biotope, le francolin est tapit à l'ombre et son envol se fait à quelques mètres du chasseur. Toujours une chasse en ligne, vous n'avez que quelques secondes pour pouvoir tirer ces oiseaux. En début d'après midi, les francolins se sont retirés très loin dans la brousse et la chasse devient aléatoire. Généralement on regagne le camp de chasse, car la chaleur augmente (parfois 50°C l'après-midi). Toutefois, on a chassé après le déjeuner dans des ravines. Les ravines sont des dépressions dans le sol remplit sur les flancs de broussailles. Ce sont des endroits un peu moins chaud qu'ailleurs. Dans ce cas-là, il faut vraiment marcher sur les compagnies de francolin pour pouvoir les débusquer. Ensuite, en fin d'après-midi, de nouveau les francolins repartent dans les pailles et les terres cultivées autour des villages.

    Si vous souhaitez voir plus de photos et de commentaires sur cette chasse du francolin cliquez sur la chasse aux francolins au Sénégal dans les ravines ou alors sur la chasse du francolin en brousse en afrique.

    Conseils pour la chasse du francolin

    La condition physique :

    La chasse du francolin s'effectue devant soi. Il faut pouvoir marcher entre 4 et 6 heures sans gêne. Avant d'organiser une telle chasse, faites de l'exercice plusieurs mois avant. Il serait dommage de perdre des jours de chasse pour une raideur dans les jambes.

    Le tir :

    Même si vous êtes habitués au tir des perdrix (ce que je doute vu la raréfaction des perdrix grises), le francolin a un vol très rapide. Mieux vaut aller s'entrainer au ball trap avant de partir chasser en Afrique. N'oubliez pas lors de votre entrainement de tir d'être habillé comme au Sénégal. Avoir un gilet plus une chemise augmente la crosse de 1 à 2 cm par rapport à un simple tee-shirt.

    Comportement et attitude:

    Sachez apprécier chaque oiseau tué en demandant à vos pisteurs l'âge et le sexe des francolins. Ne vous rapprochez pas trop près des villages et faites très attention aux enfants. Lorsqu'on chasse le francolin avec les détonations du fusil, cela les attire.

    En tant que chasseur soyez conscient que vous êtes une distraction pour eux. Voir un blanc ("un toubab") chassez est source d'activité.

    Très gentil et très consciencieux, ils vous aideront dans la recherche des francolins tués ou blessés. Ils portent fièrement les oiseaux tout au long de la chasse.

    Le seul problème est parfois le nombre d'enfants qui sortent des pailles. Trop d'enfants et d'adultes devient une question de sécurité.

    Laissez vos pisteurs, le chef des pisteurs ou le responsable du camp de chasse réagir au nombre et renvoyer les personnes en trop. Ne soyez pas conquérant ou colonialiste. Vous n'êtes qu'un étranger de passage qui ne comprend pas forcément tous les us et coutumes.

    Généralement, après la partie de chasse et en fonction des relations avec le village, le chef des pisteurs redistribue au chef du village les francolins tués. C'est une façon de remercier les villageois sur leur rôle dans la gestion des francolins. Soyez heureux d'apporter quelques protéines aux habitants.

    Pour aller plus loin voici quelques pages sur la chasse au francolin :
    matinée de chasse aux francolins : le premier matin de chasse, partage des francolins : redistribution des francolins aux villages,

    Mise à jour :07/09/2011